Une magie funeste

Non classéPas de commentaire

Vous êtes ici :Une magie funeste

L’entrée du sanctuaire était gardée par de puissants Nagas, ces anciens elfes avaient gagné en force et en puissance magique à défaut d’avoir perdu toute ressemblance humanoïde. pour certains, leurs corps couverts d’écailles les protégés des assauts d’Adanael et de ses compagnons. Pour d’autre une magie mystérieuse les faisait s’envoler dans le ciel rendant toutes attaques impossibles. Nombreux furent les aventuriers à tomber sur ces sous-fifres.
La compagnie finit par atteindre, non sans mal, Un élémentaire dénommé Hydross. Un ancien élémentaire d’eau que les Nagas avaient corrompus à l’aide de poisons meurtriers. Dans un dernier soupir, il les remercia de l’avoir libéré de ce mal qui rongeait son âme et faisait honte à son élément.
A ce moment, l’eau se mit à bouillir, une ombre gigantesque passa,sous l’eau, à côté d’eux.
Ils s’avancèrent sur les sentiers branlants, constitués principalement de bois et de coraux.
L’ombre fonça vers eux de nouveau, déstabilisant au passage leur frêle passerelle, Xag fut le premier à tomber à l’eau. Il fut surpris par la température excessive de l’eau, il vit bientôt converger vers lui des centaines de poissons furibonds, comme si les poissons du marécage avait un compte à régler avec lui personnellement.
In extremis il arrive à sortir de l’eau sous les yeux effarés de ces amis et sous le sourire légèrement moqueur des autres qui voyait l’ironie de la situation.
Ils arrivèrent non sans mal sur une plate forme où l’eau était plus agité qu’aux autres endroit; une odeur de putréfaction émané de l’eau.
Armé de sa canne à pêche, le pécheur émérite Draken entreprit d’appaté le monstre. Sans succès.
C’est lorsqu’il eu la brillante idée de changer son appât pour remplacer le morceau de viande qui s’y trouvait par qase, que la bête apparu. Ce monstre lançait à tout va des geysers d’eau brûlante, Le combat fut long, l’animal se cachait régulièrement sous l’eau pour éviter les coups mortels. La fatigue se faisait sentir dans les bras des aventuriers. Après un flèche bien placée, la créature lança un cri striddent, plongea sous l’eau puis remonta lentement, morte. Le rodeur était tombé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut